Citoën E-Mehari

Citroën a ressisité l’une de ses legend ; la E-MEHARI est un clin d’oeil à une icone, la Méhari qui apparu en 1968. Il s’agit toujours d’un cabriolet pourvu de 4 places au style moederne et épuré. La particularité de ce véhicule est qu’il est 100% éléctrique ! La E-Mehari est le fruit d’une collaboration nentre Citroën et le Goupe Bolloré.

Branché, décomplexé, décalé, et pourquoi pas irrévérencieux… les qualificatifs ne manquent pas pour décrire le nouveau modèle de la marque CITROËN. La EMEHARI c’est une voiture haute en couleur, pleine d’impertinence.

Une personnalité unique

Le design extérieur de la E-MEHARI s’inscrit complètement dans le positionnement de CITROËN. On y retrouve les codes stylistiques de CITROËN avec notamment :


  • Un regard expressif constitué d’optiques à double étage, signature de la marque aux chevrons
  • Un design unique, optimiste et chaleureux, des formes tout en douceur et une face avant souriante;
  • Un style épuré, symbole de joies simples et vraies, une autre façon de parler de plaisirs automobiles. Cette personnalité charismatique est assortie à une large palette de coloris qui permette de la distinguer assez facilement. En effet, les possibilités de personnalisation sont multiples sur E-MEHARI avec :
  • 4 teintes de caisse : un bleu, un orange, un jaune et un beige. – 2 couleurs de toiles : noire et rouge-orangé.
  • 2 garnissages intérieurs : un beige très naturel et un autre, à l’aspect technique, rouge-orangé, dont l’imprimé en partie centrale est inspiré de l’univers des sportsnautiques.

Elaborés en TEP, ils sont complètement imperméables. Les associations les plus audacieuses sont donc possibles pour celles et ceux qui recherchent une voiture fun, expressive et colorée. EMEHARI propose une silhouette rehaussée, ponctuée par des pièces noires : les élargisseurs d’ailes, les bas de caisse et de pare-chocs. Une référence évidente au monde du loisir et du plaisir. Ainsi, E- MEHARI        bénéficie       d’un    style    frais    et         plein d’expressivité, qui saura séduire les personnes à la recherche d’un produit automobile différent et sympathique.

Un état d’esprit original

L’état d’esprit de E-Mehari reprend celui d’une icône de la marque Citroën, l Mehari de par son look et son caractère mais aussi son côté faciliteur de loisirs et pratique. Tout comme Mehari, sortie en 1968, E-Mehari est :

  • Découvrable avec une capote amovible avec une fermeture au moyen d’un système d’occlusion latérale escamotable, avec de larges baies transparentes. A l’envie, on peut décider de capoter à l’avant, à l’arrière, le côté ou l’ensemble. – dotée de 4 vraies places, la banquette arrière est rabattable ;
  • équipée d’un châssis surélevé pour une conduite tout-chemin ;
  • réalisée dans une carrosserie thermoformée : un matériau plastique qui ne souffre pas de la corrosion, ne nécessite pas d’entretien de peinture et qui résiste aux petits accrochages grâce à son élasticité ;
  • facile d’usage : elle se lave toute entière, intérieur et extérieur, d’un coup de jet d’eau.

Le motif des portes avec ses rainures est un clin d’oeil des designers à la Méhari originelle et aux ondulations de sa carrosserie. De même, les teintes extérieures retenues font écho à celles présentées au lancement de la Méhari. Ce lien avec la Méhari, voiture mythique qui a marquee son époque, confère à la E-MEHARI une identité forte, une philosophie « à part » pour ceux qui sont à la recherche à fois d’authenticité et de fun.

Une expérience de conduite libérée

Simple et décontractée, E-MEHARI n’en est pas moins technologique. 100% électrique, elle offre une technologie de batterie issue de l’expertise française du Groupe Bolloré : les batteries LMP® (Lithium Métal Polymère) permettent une grande autonomie et offrent performance, fiabilité et sécurité. Les batteries LMP® se distinguent par leur forte densité énergétique et leur sécurité d’utilisation. Ce sont des batteries sèches (c’est-à-dire « tout solide »), ce qui leur confère de nombreux avantages, notamment une insensibilité aux variations climatiques. Elles permettent de rouler à une vitesse de pointe de 110 km/h et de bénéficier d’une autonomie de 200 kilomètres en cycle urbain. Pratiques, ells se rechargent complètement en 8 heures en 16A sur les installations le permettant (bornes domestiques ou bornes publiques type Autolib) ou en 13 heures sur les prises domestiques en10A. Ainsi, la E-MEHARI génère un sentiment de liberté et de sérénité inédit : celui de rouler cheveux au vent avec l’accélération, la facilité et le silence d’une voiture électrique. 

Yannick Demal – 2016